Plan du siteDocumentationNouvellesLes activitésNous joindre
COVID-19À propos de nousCampagne 2020Vos investissements Devenez bénévole


Savoir lire entre les lignes





Les enfants de Jayce prenaient du retard en lecture, mais un programme soutenu par Centraide les a aidés à améliorer leurs aptitudes en lecture et à avoir davantage confiance en eux.


«Lorsque j’ai appris qu’en 2e année ma fille Nadine avait un niveau de lecture comparable à celui d’enfants de la prématernelle, la nouvelle m’a fait l’effet d’un coup de poing au ventre. J’élève seule mes quatre enfants et je venais d’entrer à l’université. J’étais si occupée que je n’ai pas réalisé qu’elle passait sous le radar. Par contre, dès que je l’ai su, je me suis attelée à faire en sorte d’améliorer les aptitudes de tous mes enfants en lecture.


J’ai d’abord pensé que le camp de littératie permettrait à Nadine de s’exercer davantage, mais elle a fait preuve d’une grande amélioration dès le début. Elle revenait tous les jours à la maison en racontant qu’elle avait lu des livres avec les bénévoles, et je pensais : Je veux que ma fille ait autant de joie à lire avec sa mère. Au cours de la première semaine, je recevais des dépliants sur la façon de rendre la lecture amusante et aussi intéressante pour les parents. J’étais contente de les recevoir, car elles m’aideraient à l’avenir avec mes deux plus jeunes enfants.


Le niveau de lecture de mon fils Chase n’était pas aussi bas que celui de Nadine, mais il était tout de même inférieur à la normale. Alors, lorsqu’ils ont été tous les deux invités au camp l’été suivant, je savais que c’était le meilleur choix. Le camp lui a donné confiance en lui. Chase a un TDAH, mais les bénévoles ne l’ont pas découragé du fait qu’il apprenait à un rythme plus lent, ils étaient patients avec lui.


Maintenant que je suis devenue moi-même professeur de littératie, je comprends que la lecture est une question de confiance en soi. C’est pourquoi je recommande ces camps avec insistance. Si les parents y ont accès, ils doivent saisir l’occasion dès que possible pour leurs enfants.


Chase et Nadine ont maintenant sept et dix ans : ils lisent tous les deux la série Le journal d’un dégonflé et ils parlent de ce qui y surviendra. Lorsqu’on m’a annoncé que Nadine avait trois ans de retard en lecture, je n’aurais jamais pu deviner qu’elle et son frère liraient des miniromans ensemble deux ans plus tard.


Je ne peux entièrement exprimer ce que Centraide a fait pour mes enfants. Les effets positifs du camp de littératie dépassent de loin les deux semaines que les enfants y passent, c’est l’avenir de toute ma famille qui a été influencé positivement.»



Comment Alixandra, collaboratrice de Centraide, a trouvé un moyen de partager son amour de la lecture avec les enfants.

« Lorsque je réfléchis à une façon de redonner à ma communauté, j’essaie de penser à des manières d’utiliser mes compétences. La littéracie est si importante dans ma vie, et ce, autant sur le plan personnel que professionnel. Passer du temps avec des livres est tellement formateur. Ils peuvent éveiller votre imagination, vous faire vivre des aventures et vous aider à voir le monde d’une façon qu’il vous serait peut-être impossible de voir autrement.


Le camp de littéracie soutenu par Centraide où je suis bénévole est particulièrement important pour notre communauté. Y faire du bénévolat a été une expérience formidable parce que j’ai eu l’occasion de passer du temps avec des jeunes qui apprennent à partager mon amour des livres et de la lecture et qui veulent vraiment améliorer leur aptitude à la lecture.


Et c’est donnant-donnant : J’ai également appris beaucoup dans ce processus d’aide à la lecture pour les jeunes. Après quelques heures assise dans une classe avec des jeunes me montrant ce qu’ils savent, j’ai eu le sentiment que j’en ressortais en ayant moi aussi appris quelque chose. Comme bénévole, il y a toujours plus à apprendre, et j’en tire la satisfaction de savoir que j’ai pu aider quelqu’un.
Entendre une mère dire à quel point ce programme a été important pour elle et ses enfants compte beaucoup pour moi. C’est si rassurant de savoir que mon don et mon travail bénévole aident autant les parents que les enfants dans leur cheminement. Le bénévolat est aussi une façon de savoir que je fais une différence dans la communauté pour des familles entières. Nous avons une culture de la générosité à laquelle je suis fière d’appartenir. » — Alixandra