Plan du siteDocumentationNouvellesLes activitésNous joindre
COVID-19À propos de nousCampagne 2020Vos investissements Devenez bénévole


Une leçon d’autonomie




Émilie éprouvait des difficultés à l’école, mais un programme de Centraide l’a aidée à se remettre sur la bonne voie


«Lorsque j’étais en quatrième secondaire, j’ai eu une importante querelle avec ma famille et j’ai quitté la maison. Après mon
départ, je me suis sentie dépassée de fait d’avoir à gérer mes études et ma vie. Me rendre à l’école était un défi en soi, même sans les devoirs. Et il y avait beaucoup de devoirs, parce que j’étais dans des classes enrichies. Je prenais du retard. J’accomplissais le strict minimum et beaucoup de mes devoirs n’étaient pas remis. Je manquais d’assiduité.



Je suis alors entrée en contact avec un programme d’achèvement des études secondaires soutenu par Centraide, et le personnel m’a vraiment motivée à m’y rendre. C’étaient des gens à qui je devais rendre des comptes. Je savais que si je ne me présentais pas à l’école et que mes notes commençaient à baisser ou s’ils pensaient que je risquais de ne pas obtenir mon diplôme, ils me diraient : “Qu’est-ce qu’il se passe? Pourquoi ne fais-tu pas ce que tu dois faire? Nous savons que tu peux y arriver.”



Je souhaite être un modèle pour mes deux petits frères. Je veux leur donner de l’espoir et les amener à croire que, même si les choses semblent un peu difficiles en ce moment, ils peuvent obtenir leur diplôme. Grâce à l’aide de gens en mesure de leur fournir un endroit sécuritaire pour faire leurs devoirs et les explications dont ils ont besoin pour comprendre leurs travaux scolaires, ils peuvent réaliser leurs rêves. Ils peuvent obtenir leur diplôme et se rendre aussi loin qu’ils le veulent.



Je veux aussi que les jeunes femmes comprennent que, même si la vie semble terrifiante et que de nombreux obstacles se dressent sur leur passage, si elles croient vraiment en leur réussite et qu’elles ont en main les ressources nécessaires pour y arriver, il est impossible qu’elles échouent.



J’ai dû faire un grand détour, et j’ai dû accomplir beaucoup de choses différemment pour me rendre là où je veux aller. C’était tout un défi, mais ça en a vraiment valu la peine.» — Emily



Wendy a appris l’importance de redonner dès son jeune âge. Elle aide maintenant les jeunes à terminer l’école secondaire.


« Un jour, je suis arrivée de l’école et ma mère était dans la cuisine. J’ai regardé dans le salon pour remarquer que notre sofa n’y était plus.

J’ai regardé ma mère et lui ai dit : Où est passé le sofa? Elle a répondu : Tu devrais le demander à ton père.

Il s’est avéré qu’il avait appris qu’une mère de notre école avait fui sa maison en raison d’une situation de violence. Elle avait trouvé un nouvel endroit pour vivre avec ses enfants, mais ils n’avaient aucun meuble. Mon père s’est donc rendu chez nous et il a mis notre sofa, un gros modulaire, à l’arrière de son camion pour l’emporter chez elle.



Ce n’était pas la première fois que quelque chose disparaissait de la maison parce que mon père aidait quelqu’un. Cette histoire m’est restée en tête à travers les années. L’exemple de mon père m’a envoyé un message important à un jeune âge : nous devons aider ceux qui en ont besoin. C’est la maison dans laquelle j’ai grandi.

J’ai commencé à m’impliquer auprès de Centraide grâce à une campagne à mon lieu de travail. Je cherchais des façons différentes de m’impliquer dans la communauté et j’ai rencontré un membre du personnel de Centraide. Elle m’a dit : Je sais exactement avec qui je vais vous mettre en contact.
Je me suis rendue à une première réunion et j’y ai entendu des conférenciers formidables qui parlaient du travail accompli par Centraide dans la communauté, entre autres celui qu’ils faisaient auprès des jeunes vulnérables pour les aider à terminer l’école secondaire.
J’ai pensé : C’est exactement l’endroit où je dois être en ce moment.

Offrir un soutien aux jeunes, par le biais de programmes alimentaires et de counselling, leur permet de se concentrer sur l’école, et cette étape est tellement importante. Terminer l’école secondaire est une grande porte d’entrée qui s’ouvre vers tant d’autres choses dans la vie. Ce soutien est essentiel pour aider les jeunes à réaliser leur plein potentiel.

Si nous pouvons libérer ce potentiel inexploité dans notre communauté, le monde changera. Tout ce que cela prend est : Oui, j’en suis.» — Wendy